saline royale arc-et-senans - visite - exposition - jardins - hôtel - séminaire - libraire - boutique - résidence artiste
saline royale arc-et-senans - visite - exposition - jardins - hôtel - séminaire - libraire - boutique - résidence artiste

Concert
De Jordi Savall

SAMEDI 28 AOÛT 2021 À LA SALINE ROYALE, 8ÈME SYMPHONIE DE SCHUBERT ET 9ÈME SYMPHONIE DE BEETHOVEN

Le Concert des Nations
La Capella Reial de Catalunya
Jordi Savall, direction

Franz Schubert, 8ème symphonie 

 Son surnom « Inachevée » laisse planer un mystère et a sans doute concouru à sa célébrité.

Schubert entreprend sa composition en octobre 1822 alors qu’il était déjà très malade ce qui peut expliquer qu’il ne la terminera pas. Cependant, au regard de la charge émotionnelle, du ton, des sentiments, de la sensualité qui se dégagent des deux mouvements, peut-être Schubert pensait-il qu’il ne pourrait faire mieux.

Schubert avait fait cadeau de la partition à des amis qui l’ont exhumée plus de quarante ans après son écriture, en 1865, date à laquelle le public a pu l’entendre.

Cette symphonie « immobile » qui se distingue des œuvres du même type constitue l’un des premiers témoignages, et l’un des plus illustres, du Schubert de la maturité, en même temps que de la musique romantique. C’est une œuvre si profonde et si caractéristique du génie schubertien que l’on peut la considérer achevée.

 

Beethoven, 9ème symphonie pour solistes choeur et orchestre

Monumentale, grandiose, exceptionnelle, la Symphonie n° 9 l’est par sa durée, les surprises introduites, le mélange des genres et surtout par l’introduction des voix dans le Finale. De plus, même si Beethoven conserve les quatre mouvements traditionnels des symphonies de l’époque, il les développe et les amplifie à l’extrême.

L’essentiel de l’œuvre a été composé entre 1822 et 1824, mais c’est dès 1792 que l’idée d’une symphonie avec chœur a germé dans l’esprit de Beethoven. Ces trente années de réflexion, d’idées, de compositions, permettront à Beethoven de faire aboutir le cheminement parallèle de sa musique et du texte de Schiller dans son ultime chef-d’œuvre.

L’ensemble Le Concert des Nations, le chœur La Capella Reial de Catalunya et 4 solistes, dirigés par Jordi Savall, seront les interprètes de cette œuvre majeure du répertoire occidental. Ils seront rejoints pour un bis monumental de l’hymne à la joie par les choristes amateurs de la région Bourgogne-Franche-Comté portant l’effectif sur scène à plus de 200 musiciens.

Share This