Conférences & rencontres
16 NOVEMBRE

Festival Les Petites Fugues

Entrée Libre

Mardi 16 novembre à 20h à la librairie / boutique de la Saline royale.

 

Le festival littéraire itinérant Les Petites Fugues est une invitation à la découverte d’auteurs francophones de littérature contemporaine, et part chaque année en novembre, au cœur des campagnes et communes de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Yara El-Ghadban :
Yara El-Ghadban est romancière et anthropologue. Elle s’établit à Montréal en 1989 après un long parcours de migration. Elle a vécu à Londres, Buenos Aires, Beyrouth, Dubaï et Sanaa. Un nomadisme qui l’a marquée et lui a permis d’acquérir une sensibilité et une connaissance profonde de la richesse littéraire de ces lieux.
Elle est l’autrice de trois romans aux éditions Mémoire d’encrier : L’Ombre de l’olivier (2011), Le Parfum de Nour (2015) et Je suis Ariel Sharon (2018). Elle reçoit pour ce dernier le prix de la Diversité du festival Metropolis bleu en 2019.
Yara El-Ghadban est également la traductrice d’un essai, Vivre la diversité, par Shakil Choudhury (2018). Depuis 2017, elle est la présidente de l’Espace de la diversité, un organisme qui cherche à combattre le racisme et l’exclusion par le biais du livre et de la littérature, et travaille aux éditions Mémoire d’encrier. Son dernier livre, Les racistes n’ont jamais vu la mer (Mémoire d’encrier, 2021), a été coécrit avec Rodney Saint-Éloi.

 

Rodney Saint-Eloi :
Né à Cavaillon en Haïti, Rodney Saint-Éloi vit au Québec depuis 2001. Poète, romancier, essayiste, fondateur de la maison d’édition Mémoire d’encrier à Montréal, il est l’auteur d’une vingtaine de livres, recueils de poèmes, récits et anthologies. Il a reçu le prestigieux prix Charles-Biddle en 2012, et est membre de l’Académie des lettres du Québec. Il a également réalisé plusieurs spectacles pour la scène.
Son œuvre poétique se compose notamment de Je suis la fille du baobab brûlé, Nous ne trahirons pas le poème (2015 et 2019, Mémoire d’encrier), Passion Haïti (Septentrion, 2016), textes traversés par le double mouvement de l’exil et de l’ancrage, la célébration d’un pays, Haïti, et la poésie comme moyen de survie. Dans Quand il fait triste, Bertha chante (Québec Amérique, 2020), l’auteur fait entendre la voix de sa mère disparue dans un hommage vibrant, « cerf-volant qui trace la voix de Bertha ».
Les racistes n’ont jamais vu la mer, coécrit avec Yara El-Ghadban, est paru en octobre 2021. Dans cet ouvrage engagé et hybride, conversation ouverte et citoyenne, les deux auteurs évoquent leurs expériences personnelles de l’amitié, de l’exil, de la langue, pour raconter le racisme ordinaire.

Vous aimerez aussi

JUSQU'EN SEPTEMBRE 2023 Expositions temporaires

Robert Schad. Artiste allemand installé en Haute-Saône, Robert Schad s’exprime par le dessin et la sculpture monumentale. Ses sculptures en acier semblent jaillir du sol, elles sont comme reliées entre elles par un mycélium imaginaire. Tels les danseurs d’une chorégraphie sculpturale, elles sont d’une incroyable élégance, en dépit de leur poids. Ces sculptures sont loin […]

Exposition Charles Belle - Saline royale Arc et Senans
7 MAI > JANV. 2023 Expositions temporaires

Sept institutions de la région Bourgogne-Franche-Comté s’associent pour présenter la première grande rétrospective Charles Belle en France. Ces 7 lieux offriront des regards différents et transversaux sur l’œuvre considérable de cet artiste. En écho à l’ouverture du Cercle Immense, l’exposition à la Saline royale marque un temps fort de la rétrospective consacrée à Charles Belle, […]

AUTOMNE 2022 Animations

Cet automne, la Saline royale vous propose des rendez-vous Utop’tits dans les domaines des jardins, de l’environnement et de la biodiversité. Les intervenants vous entraineront dans des découvertes de la faune et de la flore qui nous entourent. Avant de partir, vous pourrez grignoter un goûter préparé spécialement par notre restaurant.   Découvrez le programme […]